Les acheteurs se font plus rare

C’est très mécanique, le marché d’immobilier. Il observe strictement les règles d’offre et demande.
Regardons les recherches faites sur Google pour le mot ‘immobilier’ depuis 2004 en France:

Ce graphique montre un lent déclin … qui suit le lent déclin dans le pouvoir d’achat des Français. Par contre, si on regarde les chiffres pour la recherche suivant:  ‘gite à vendre’, on trouve une demande constante.  

C’est plutôt encourageant. Les Français (car ces chiffres sont basés uniquement sur Google France) continuent à chercher des biens immobilier avec une partie ‘gîtes’: une partie qui peut générer un revenu pour couvrir des frais.

Quels sont des renseignements à tirer de ces chiffres? Probablement que les prix immobilier en France sont toujours surévalués (le magazine ‘The Economist’ estime que les prix français vont céder encore 20%) mais que des acheteurs existent pour des niches spécialisés: gîtes et maison d’hôtes.