En attendant les élections…

Personne ne sait exactement pourquoi, mais en France une partie de l’activité économique du pays  s’arrête pendant une campagne électorale.

Des acheteurs potentiels sont les premiers à admettre “On va certainement pas décider avant les élections!” Pourquoi? “Euh … on ne sait jamais: quelque chose peut se produire ..”

Eh voilà! C’est la peur de l’inconnu. La peur qu’il y aura une catastrophe culturelle (les Communistes entrent au gouvernement), un soudain virement à droite (ou à gauche) résultant dans un état méchant et bête qui fonde comme une rapace sur l’immobilier de France et Navarre.

Mais c’est surtout l’idée que les acheteurs de janvier seront le dindon de la farce de juin. Il y a toujours la possibilité que la nouvelle équipe au pouvoir vont – subitement – faire baisser les prix d’immobilier, couper le taux d’intérêt en deux et alléger les taxes et charges sur le foncier.

Donc, on attend. On attend de voir … soit le même gouvernement en place … soit quelque chose de très semblable. C’est moi qui vous le dis. Mais moi je suis ni acheteur ni vendeur…